Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

25 novembre 2005 5 25 /11 /novembre /2005 18:55
 Tant pis.. J'écris, même s'ils sont là.. Je copie sur la clé USB, je recopierai à la maison, peinard...

Promis, juré, cet après-midi, je glande, sans remords… IL est grand temps de laisser passer le temps, et ne pas se laisser avoir par de pseudo taches qui vous bouffent la vie ; Le yakenou bosse pour tous, alors autant le laisser faire, il travaille tellement mieux… Regarder le ciel, traîner au café, attendre la fin de la journée, préparer la prochaine intervention dans le blog, commenter ce que reçu… Avancer petit à petit..

Je ne vais pas pouvoir profiter entièrement de cette fin de journée.. Je voudrais moi aussi, ne pas partir très tard…Flâner… Alors, pendant ce temps, j’attends cette pseudo intervention auprès de je ne sais quel spécialiste pour éliminer cette sensibilité au stress qui vous bouffe la vie.

Prendre le clavier, et taper au kilomètre des lignes et des lignes, les yeux fermés, et laisser le temps passer tranquillement. Puis descendre à la cantine, et laisser le temps passer….

Dans quelques minutes, je descends, je mange… Je pars me promener.. Qu'ils aillent tous au diable.. Pendant tout le week-end, se reposer, ne rien faire, laisser les jeunes faire à ma place. Trouver de nouvelles pistes pour accéder à la sérénité..

Le retour.. Trop froid dehors. Retour à des tâches exploratoires. Manque de rigueur, explorations de trop de pistes à la fois. Ne respecte pas ce que je me suis fixé comme démarche : découper en petits chantiers dont on est sûr de voir la fin.. Encore faut-il avoir des idées et ne pas tout mélanger… changer de pistes à mi-course… Je me suis pourtant promis de glandouiller, mais ça ne vient pas, il faut impérativement que je me lance dans je ne sais quel chantier avec l'impression de ne pas avancer, sans pour autant vouloir se laisser embarquer dans une démarche projet et des directives à la noix.

.. Patienter encore un peu. Attendre le départ des yakenous… s'abandonner, ne pas trouver, se perdre… Perdu dans un chantier très minable, mais mal géré par moi même… Je ne peux pas m'en prendre comme les yakenous à l'incapacité des analystes. Je suis mon propre analyste pour le chantier "réservation des salles de réunion et formation"… Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même, pester contre les pistes que je ne trouve pas, contre ce que je crois incohérence, contre tant et tant.; j'en trahis même ma promesse de glander. Alors que pourtant j'ai passé pas mal d'instants dans la salle café, sans les collègues. … Peut être aurais-je du tout éteindre et me laisser aller à un de ces repos que je ne prends plus dans l'infirmerie depuis quelque temps…

Depuis ce retour, je ne suis pas allé si souvent m'allonger dans cette salle où je peux trouver tranquillité autant que je le veux.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires

véronique 29/11/2005 01:08

la salle de la tranquilité... à prévoir dans ma prochaine maison, à coté de la pièce à glandouille bien sur....

Moyra 28/11/2005 13:57

Coucou Yves, un bisou en passant après lecture de "Yakenous". Pas trop le moral ,je reviendrai quand ça ira mieux. Bisou

lesclanchier 01/12/2005 21:36

A toi aussi, bisous..
Aujourd'hui le Yak'nou 1 a été fort pénible au téléphone...
Et moi je je planque...

romy 25/11/2005 21:56

moi aussi j'aime bien cett salle, "tranquilité j'écris ton nom"

lesclanchier 27/11/2005 21:56

Indispensable...
ça vaut toutes les médications...