Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 12:43

Nos observateurs du boulevard nous ont rapporté un orage d'une rare violence ce vendredi 9 décembre au dessus du n° 4.... A plusieurs reprises, un peu après midi, le tonnerre s'est fait entendre à la cantine... On a pu dénombrer plusieurs cris très violents , en l'espace de quelques minutes, quelques tremblements de terre... on signale également certains blocages.. Rien ne permet d'expliquer ces phénomènes parfaitement imprévisibles quelques secondes plus tôt...

Bon, vous m'avez suivi.. Cri qui tue repris. grosse fatigue.. D'après mes camarades 'force 8 sur l'échelle de Richter'...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Moyra :0071: 11/12/2005 13:21

Coucou Yves, je constate tout de même que tes collègues de bureau acceptent tes "cris qui tuent" avec un certain humour.(^-^) miaaaou et gros bisou

lesclanchier 11/12/2005 16:54

Tu sais, celui qui me disait ça, prend un antiépileptique depuis l'enfance... ça crée des liens.. Et puis d'une manière générale, ils savent tous qu'il n'y a pas grand chose à faire, si ce n'est ne pas m'emmerder mais me faciliter la tâche... Par dessus le marché ils savent depuis bien longtemps de que je suis un doux dingue un peu fantaisiste et pas méchant...
ça m'a vraiment pas mal secoué.. Ce n'était pas un de ces cris qui sont suivi immédiatement dans la seconde même par un 'quel con!'  et autre discours que je m'adresse à moi même...mais une série d'évènements violents... J'étais pâle et faible et incapable de m'exprimer...Les mots ne pouvaient pas sortir....
Après celà, je suis allé m'asseoir dans le noir, dans la salle des imprimantes, dite aussi 'salle café'.. alors qu'on me proposait l'infirmerie où j'aurais trouvé à m'allonger.. mais c'était tout aussi bien comme ça...
Je voulais savoir comment les autres avaient pu percevoir, de l'extérieur, ce que moi j'avais vécu, de l'intérieur, pour être mieux à même de comprendre la réaction d'autrui.. J'aimerais qu'ils écrivent quelque chose et me le postent...