Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 15:14

Inquiétude... Il n'y a plus d'eau chaude au robinet..

'Bah, ce n'est pas la première fois...Demain ça sera réglé.. tet puis, tu sais on peut mettre en marche forcée... Et le chauffe-eau il a près de 20 ans... Je me souviens chez tes parents, ton père râlait quand on était obligé de mettre en marche forcée, parce que ça coute plus cher..'



Non. On ne sait pas, on ne sait plus. ça ne fait pas partie de notre vie, de nos bouts d'existence passés..

 S'endormir, inquiet. On se lève. Le doute. 55% de chance que ça fonctionne, comme elle a dit...  est-ce que.. Ouf..

Voilà, encore et toujours cette rage, parce qu'on ne se souvient plus de tout ça.. Tout ce vécu commun. L'expérience.. Cette distance, cette liberté. On ne sait pas, on est perdu, on n'a pas cette expérience qui vous fait relativiser nos petites misères...


Une mémoire qui flanche, c'est : Je n'ai pas derrière moi cette expérience qui permet de hausser les épaules pour dire : "Rien du tout...". Chaque instant est une nouveauté, lourde souvent..

Votre moitié elle en sait tellement plus long que vous sur voutre propre vécu, à vous. Comment être libre ? Cette rage de voir ces bouts disparus, cette dépossession.


Aujourd'hui, on récupère, on se libère. Mais il reste tant. On est possédé par ces inquiétudes, et puis, comme par hasard, il y a au moins 5 bouts de "déjà-vécu' qui vous piègent dans dans la journée. Le déjà-vécu ces 2 minutes dont on sort un peu usé..L'anxiété...



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Moyra 03/12/2008 13:55

Cher Yves, peut-être vas-tu penser que je ne peux comprendre?... Certainement...et tu auras raison. J'ai pourtant envie de te dire que tu as aussi oublié tout ce qui était mauvais... Pour avancer il faut t'accrocher au bras de ton épouse qui est toujours là et regarder devant. A trop vouloir regarder en arrière...on trébuche et on tombe parfois. Bisou

Yves 03/12/2008 16:22


Chère Moyra..

Oui, tu as raison.. Ce sont des choses bien dérisoires.

MJe n'ai pas vécu en direct le 11 septembre amércain, je n'ai pas vécu la mort de mon père ou celle d'un oncle, j'ai loupé (zut!!) le changement de millénaires - ce fameux an 2000 de nos
quinze ans..

Bises amicales

Tu sais il y a aussi l'impression d'être dépossédé, privé de liberté.. Parce que savoir c'est avoir un peu de poids sur son destin. Oui j'aurai échappé aux douleurs, pris mes distances - cet an
2000 aussi étranger que l'an 0 -.

Heureusement je n'ai pas TOUT perdu. Il n'y a de perdu qu'une dizaine de diapos sur la cinquantaine et plus.. Je n'ai pas perdu les années d'avant, disons, 1997. Un trou 1997-2001 avec surtout,
maintenant, des difficultés à stocker, à se concentrer...

Mais j'ai la chance q u'on me foute la paix au boulot.


Admettons que ces derniers temps je suis un peu mélancolique et fatigué, mais on m'entend beaucoup moins souvent pousser le cri....qui tue..