Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 18:20

Irrémédiablement, viscéralement. Un plouc qui ne connait rien à la culture, déteste jardiner.. un plouc qui a tant de mal à tondre cette pelouse, à s'occuper de ce jardin.

Juste jouir de ce lierre qui envahit le mur, ce bambou qui prend ses aises.. Ce sapin qui n'en finit pas de grandir, lui qu'on a laissé là, oublié..il y a vingt ans. Pourquoi ne pas laisser les herbes folles envahir ce jardin, effacer ce trop-plein de bien-élevé...

Mais il n'est pas là le plouc. Il est dans toutes ces années perdues au fond de ces campagnes beauceronne, berrichone, tourangelle, bretonne, irrémédiablement et viscéralement. Plouc dans l'âme celui pour qui la ville ce sont les livres, et la gare. Les livres, la gare. deux voies, deux départs. Deux libertés. Plouc dans le silence et la solitude. Plouc dans la distance et la distanciation. Plouc dans la douleur de la solitude aussi, en d'autres temps. Plouc loin des lumières de la ville, loin du vernis du bien élevé. Plouc dans cette nostalgie à voir ces paisibles vaches dans les prés, dans le souvenir de ces chèvres berrichones.. dans le regard porté sur ces meules de foin.

Plouc dis-tu? Allons donc...

Crois tu que ces 25 premières années éparpillées aux quatre coins de la France, au milieu des champs et des prés t'autorisent à porter ce titre...

Oui tu as bossé plusieurs années dans un verger. tu étais cet ouvrier agricole qui partage le sort d'Ahmed, toute la journée, devant ces pommiers que l'on taille.. Ce n'est pas d'avoir été 'ouvrier agricole'  qui fait de toi un plouc.. Tu mélanges tout. Le salariat ne te fait pas plouc.

Plouc dans toutes ces multiples vies d'enfant et d'ado ? Oui tu as vu ces moissoneuses dans les blés de Beauce pendant plusieurs années.

Oui tu as fréquenté ces chèvres berrichones, tu y as gagné ce goût jamais perdu pour le Valencay.. Tu y as connu les murs qui suintent, les chiottes au fond du jardin, le papier journal pour se torcher, et l'eau qu'il faut remonter du puits en tournant la manivelle.. C'était ça ton Berry..

Oui tu as poussé tes balades adolescentes le long de la Loire, dans ta première vie tourangelle... pendant   toutes ces années collégiennes et lycéennes...

Plouc parce que tu as passé deux ans au milieu des authentiques paysans de Plancoët pendant ce service civil dont tu te flattes...? La belle affaire. Tu ne t'en tireras pas comme ça. Plouc: Un titre, ça se mérite.

Tu as finalement, supposé jamais sorti de ton trou, plus bougé pendant ces 25 premières années rurales que le banlieusard que tu es devenu..

Assis derrière ton bureau de fonctionnaire tu n'es jamais depuis 25 ans qu'un plouc de banlieue, toi qui as le tram à 5 minutes de marche. Plouc suburbain..urbanisé jusqu'à la moëlle.Tu causes dans le poste, tu t'écoutes. As-t-on jamais vu un plouc se mettre à écrire..

Déjà tu ne sais plus lire. Tu es sur la bonne piste.. Ouf.. Je l'ai échappé belle.

(n.b : Cet article a été modifié par rapport à sa première édition)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires

iwxippi 14/06/2006 13:44

quelle verve!! bravo!
à bientôt
estelle

alain barré 14/05/2006 08:01

bonjour Yves,
Ton article sur les "ploucs" m'a intéressé et j'y ai répondu sous forme d'un article sur mon blog 14 mai).
cordialement
ab

Anne 09/05/2006 19:28

Plouc ou pas plouc, quel caractère ! Bravo !

lesclanchier 10/05/2006 18:57

Caractère.. ascii, utf8, unicode ?

Nin@ 08/05/2006 17:14

Tiens te revoilà !! ça fait plaisir de te lire même si ça n'a pas l'air d'aller forcément ? bises et bonne fin de week-end

lesclanchier 10/05/2006 18:58

ça remonte.. Il y a juste un petit passage à vide avec de la bouillie dans le foutoir..
Et des vacances, aussi !
bises.

Moyra :0071: :0071: 07/05/2006 18:53

Coucou Plouc! C'est super d'être un plouc si on vit à la campagne! Je suis une plouque ex-citadine culcullapraline et j'adore ça!  Contente de te lire à nouveau. Gros bisou à mon ronchon râleur favori.

lesclanchier 10/05/2006 19:00

Ah! si seuilement je pouvais plouquer tranquillement à la camapgne sur la terre qui m'a vu naître...
Allez, je te laisse pour ronchonner.