Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

27 juin 2005 1 27 /06 /juin /2005 00:00

Comment dire à celle qu'on aime, qui vous accompagne depuis vingt ans, comment lui dire : "je m'expose en public dans un blog"... Pas encore osé..

 Et pourtant, ça fait des années que j'ai des pages sur le ouèbe sur ces choses qui me tiennent à coeur, les gauchers, les micros, l'esperanto..Et elle le sait.. Mais un blog! cette exposition indécente de soi-même, ce déballage en vrac

Moi qui réussis plus facilement à lui dire "je t'aime", bien plus facilement que dans 'ma première vie'...Elle me l'a dit. Peut être parce que ces quelques soucis nous ont montré que nous tenions à l'autre, que nous aimions aussi ses imperfections. 

A 48 ans, se retrouver comme un adolescent, coupable, à tenir son journal...Et faux jeton, le jeter en pâture au public, mais surtout, ne pas mettre son nom, se cacher sous un pseudo...C'est tellement indécent de parler de ses petits soucis, de ses petits espoirs, de cette mémoire qui flanche, de ces médicaments anti-épileptiques que l'on prend, de ces petits malaises qui quelquefois vous prennent à la poitrine, à la tête, à la gorge..

Et tous ces cahiers qui me suivent tous les jours dans ma sacoche, à côté du petit carnet vert avec sa superbe étiquette "mémo vrac", ce petit carnet, pour ne pas oublier certaines informations, ce carnet qui n'est pas agenda, qui est... infos en vrac... Ces cahiers, c'est un journal, un journal comme je tenais il y a trente ans, sur le papier. Ce journal, commencé comme un simple pense-bête, pour remédier à cette mémoire défaillante  qui vous suit depuis trois ans, depuis cette nuit de février 2002...Non, ces cahiers, vous n'en parlez pas non plus à votre chère compagne, pourtant elle les voit surement, au milieu des livres, au milieu de tant et tant....

Pourquoi aujourd'hui, ai-je rajouté trois articles, pourquoi ce bavardage ? Dis-donc, le martien, c'est le soleil qui t'aurait tapé sur la tête !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ysa 09/08/2005 11:19

Enchantée. Première visite grâce à ton gentil com. J'aime beaucoup découvrir un nouvel univers. Le tien ne me laisse pas de marbre. Je le trouve touchant, si humain je dirais même. Je m'attarde sur ton post "Avouer". Non, tu n'es pas stupide. Je comprends ton dilemme. En même temps, je trouve que pour ta compagne, tes interrogations, ce blog sont comme une belle preuve d'amour.
Voici une citation qui pourra peut-être t'aider : On a tous une vie personnelle, et une vie privée ... A méditer.
Je reviendrai te voir, car ce terrible mal qui est l'épilepsie, m'a touché de près pendant mon enfance, ma mère y était confrontée, il est vrai que cette période m'a beaucoup effrayée, et je trouve enrichissant, 30 ans après, de m'y replonger. Je suis très bavarde moi :o) je pense que c'est la première fois que je laisse un com aussi long, tout ceci m'inspire. Sourire pour toi.

Yves le ratiate flâneur :-) 28/06/2005 16:31

Chère Moyra...
Je me sens un peu stupide. Comme tu as raison, chacun à droit, même dans un couple, à sa propre vie.. Et puis, tu sais, j'ai noté dans mes papiers, le 18 février : "Ecrire me fait autant de bien que toute thérapie.. Je l'ai dit à C.. Même si elle ne me lit pas, elle a la gentillesse de me dire d'écrire pour gagner du pognon".. Amusant non!
Mais je sais que ça lui fait du mal cette évocation de petits soucis, parce que ça lui rappelle trop cette nuit là, quand les urgences sont venues me récupérer.. Et peut être le revit-elle quand je l'entends crier la nuit dans son sommeil..Et chaque malaise, si minime soit-il qui peut m'arriver l'inquiète au plus haut point, voilà pourquoi mes inquiétudes..

moyra 27/06/2005 21:09

Le mot avouer contient une notion de culpabilité. Sais-tu si ta femme elle même ne tient pas un journal?
Le tien n'es pas vraiment public , il ne contient aucune photo ni aucun nom. Si tu allais chez un psy tu ne lui raconterai pas ce que tu lui aurais dit!
Si tu dois culpabiliser il vaut peut-être mieux le lui dire sans lui donner l'adresse du blog. Chacun doit garder sa part de mystère pour interresser l'autre!
Mais la culpabilité fait de gros dégâts alors à toi de voir. . Gros bisou