Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 13:49

 

Poursuivre. Toutes les difficultés sont là, dans les lendemains.. Ceux là n'enchantent pas...

Reprendre le fil, se souvenir, rattacher... Ne trop se rendre compte que de ça : le non-fini. Poursuivre n'aura pas le même goût que l'entreprendre. Poursuivre vous est bien désespérant. Un soupir, une corvée..

Quand démarrer est riche de tant de possibles, quand on voit bien vite ce qui a été fait. Le poursuivre n'est que trop de cette amertume: Reste tout ça à faire! N'avons nous donc rien fait hier? Ce fond de jardin, cette véranda en travaux entrepris. En ce jardin des objets se seront déplacés d'un point A à un point B. Et pourtant, toute jaille aura pris le chemin de la bien élevée déchetterie.

On aimerait tant cette nudité essentielle, ce zéro, ce big-bang, et l'avant big-bang. Que ces lieux, déserts, soient riches de quelques étoiles sur un fond plein de néant. Mais ton jardin ne sera pas ça.. Il reste tous bidons, pneus, choses et machins qu'on nommera "tout-venant" en cette façade. S'en débarrasser, que soit place nette et mêmement que ce garage redevienne lieu où garer quand il ne vous vaut qu' égarements...

Empiler tous bois humides, regrouper toutes ferrailles, diling-diling de verres cassés. Que là soit ordre. Ne pas autoriser ce brouhaha quand tout résonne de son côté. De ce foutoir désespérant extirper. Ici ces fers sauront s'accorder en un choeur l'un sur l'autre.

Que sera tout ça? Bouts, cassures, non-finis, trop finis, tout-venant, vrac. Atomes discordants.

S'arrêter. Trouver respiration. Où donc faire disparaître tous ces tas, regroupements bien proprets? Quels contenants pour les emporter vers un autre destin. Seront-elles, choses, oubliées dans quelque cul de basse fosse? Que de ce vrac naisse autre chose. Que se recréent choses et machins, peut-être ..Quel archéologue en fera son bonheur en tous millénaires à venir.

Remplir ces poubelle. Empiler en la remorque...Retour vers le néant essentiel.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires

alain BARRE 25/06/2012 16:48


Foutoir ? vous avez dit foutoir ?... D'autres appellent cela une "fourbithèque"... Une autre façon de classer ou seul celui qui en est l'initiateur se reconnaît !...


Après tout, le langage lui-même n'est-ils pas un vaste foutoir où s'empilent les mots de tous espaces, lieux et temps ?


cordialement


alainB


alainB

lesclanchier 26/06/2012 15:07



Merci encore une fois pour tous ces mots qui me vont droit au coeur... J'ai grand bonheur à lire ces mots où tu évoques  le style de tous ces étuernements de l'esprit, à moins que ce ne soit
qu'éjaculat bien involontaire, ou énurésie neuronale.... (Tu vois j'en rajoute !).  Oui Fidèle lecteur!


Sans doute je trouve en tes écrits tellement plus de rigueur, de clarté...Tout de fluidité.. Et bien moins de déballage prépubère!!! (mais je suis né en février 2002)...


A bientôt.. Vicinalement..


 



alain BARRE 29/04/2012 23:03


Un foutoir en poésie vaut bien des lieux trop aseptisés et trop bien rangés !


cordialement


alainB