Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 14:26

 

Nuit.


      Charlie De Monfoutoir se lève. Pisser. Dictat du corps. Point de cette lumière qui vous blesserait les yeux tout de violence, éveillerait Madame De Monfoutoir...


     Contourner le lit, enjamber ce linge en vrac,  sur la gauche se repérer à tâtons sur cette armoire, tituber.. Grincement d'une porte qu'on va ouvrir...Charlie évite cette pile. Ouvrir cette autre porte... Rester en cette bienheureuse noirceur.. Lunette. Charlie ne pissera pas à côte...En ce retour tibia tas d'os en ce coin de lit...Ouilllle.

 

 

     Foutoir, désordre, ronchonnement.


     Charlie, en son bureau tout d'entassements lève l'index : "Ordre : Faculté de se déplacer facilement d'un point A à un point B, tout autant dans l'espace que dans le temps, navigation sans écueil au milieu des objets..." Mouvement, bienheureuse glissade tout d'élégance. Autre définition du mot Liberté, dira l'autre. Synonymat.

 

     Charlie hausse les épaules..."Mon pauvre ami, te déplacer en espace et temps, que voilà projet bien utopique. Tu oublies :" au milieu de tes frères humains". Eux aussi empruntent ces chemins... Et toi, cher imbécile je ne te vois que trop prisonnier en le pouvoir d'une grande lassitude qui te possèdera à te voir objet de toi même, en tes faiblesses et lâchetés. En ton espace et temps, bouffé par cette lourdeur de l'âme et du corps qui se débineront..... Ils sont là, eux, tout aussi empesés que toi, ceux de ton espèce Homo estupidus, ils sont entassements et piles sur leur propre chemin, ils sont sinistre tunnel".

 

Charlie, te voilà roulé dans la farine.  Seras tu un jour Reclus* en ta liberté? 

 

Charlie se met au travail : Ce crayon de bois, en sa fragilité, écrira ce "Manuel de l'imperfection", jamais achevé.

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

* Elisée Reclus :  1830-1905 géographe, militant et penseur de l’anarchisme français, est l'auteur de cette déclaration célèbre : L’anarchie est la plus haute expression de l’oRDRE.   

 



 

 



 


Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires