Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 17:15

 

Il n'en finit  pas de provoquer mes paupières trop lourdes d'on ne sait quelle fatigue. Il est là.. Voilà que toutes températures ont décidé, sans me demander mon avis, de basculer dans une autre dimension.. Je me suis fait avoir, posséder, rouler. Celui-là n'a pas frappé poliment à la porte, ne s'est pas décidé à respecter le protocole.. Lui n'est pas cet ami qu'on se fait paisiblement au fil des jours.. Petit à petit vous vous seriez rapproché gentiment, auriez permis tout divorce à l'amiable d'avec l'autre, vous auriez pu échanger quelques larmes chaleureuses à vous découvrir tant d'affinités. Qui est'il donc celui-là, grossier personnage..?

 

Il a décidé de défoncer la porte.  Le soleil. L'armistice, c'est pour quand? Et la bise?

Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier
commenter cet article

commentaires

alain BARRE 14/05/2013 16:16


Le style, c'est ça ! On entre de plein pied dans une autre dimension...La porte des mots est franchie et l'on se retrouve en territoire inconnu...ailleurs...on ne sait pas toujours où, mais cela
n'a pas d'importance....Une porte s'est ouverte et c'est toujours mieux qu'une porte fermée !....


Cordialement


alainB

yves de rezé 15/05/2013 17:37



Etranges rencontres :


Ce territoire là...  Ces mots pour dire :  On nous a cassé les pieds avec ce soleil qui ne vient pas... Et le voilà...Oui, ce IL n'est que l'astre de nos jours....


Mon texte n'est qu'un modeste hommage à cette météo... Oui, nous voilà dans un territoire inconnu..


Concordance des temps, je découvre ton commentaire en ce jour qui m'a vu claquer des dents et trembler...


Toujours heureux de tes remarques...  J'envisage d'extraire une partie de mes dires pour auto-édition.... (Voilà qui me fait explorer outillages informatiques que je pourrais écrire
pour...)..