Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:37

Toc toc toc tout de rythme à la porte... Sans doute des amis de.. L'homme

allongé se lève mollement sur une fenêtre qu'il ouvrira péniblement. Lourdeur. Paupière qui n'en peut mais..


Deux en bleu. Le gaz.

Lui :

"Ouuuuui"..

Les bleux :

"C'est pour... ".

Il n'est pas bien sûr de comprendre..

"... dernière facture, ce ne sera pas long.".

Se lever... Il  ouvrira la porte..

Lui :

"Je ne sais pas si... trouver"..

Les bleux :

"Peut-être quelqu'un ici?".

Lui :

.."Alex... tu peux...".

Le fils :

"Dernière facture gaz? ... Ce ne sera pas long, nous sommes tout électrique".

Lui:

"Bon sang! Quel con!".

 

Ils sont partis.

 

L'homme s'en retourne.


 

Je est cet homme.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 10:11

 

Froidement, proprement...

 

L'autre a préparé, vérifié. S'est assuré de. Ordre. Méthode. Discipline. Il attend. Toutes mains propres. Il sera tueur engagé.



Eux sont là. Eux sont témoins. Eux attendent. Eux. Vérifier. S'assurer de. Accumuler l'image. Entasser. Bourse de valeurs en quel marché?



Lui, là, l'homme. Tout en sa vie, tout en des possibles...doutes. Incertitudes.


L'autre a exécuté ses hautes œuvres, accompli, procédé. Touché ses gages.

 

On s'est assuré de.

 

Il n'est plus.

 

 

 

Et celui-là qui, en son tombeau, il y a vingt ans, aura-t'il frémi de satisfaction en un : "Ouf! Enfin un peu de compagnie"...?



Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:56

 

Ils sont venus ils sont tous là...

 

Un micro... Il parle. Un nom s'affiche au bas de l'écran, connu... Il dit : " Il y a dix ans, je....".   Un autre nom, à suivre... "Le 11 septembre je...". Ils sauront dire, déballer, évoquer.... Ils sont connus, ils sont tous là...

 

Appuyer sur le bouton pour cette autre chaine : "Le 11 septembre, tu faisais quoi...?". Un nom au bas de l'écran, celle là dira : "Il y a dix ans, je...".. Noms à s'aligner... "je finissais mon café....... saisi.." ou bien  "Françoise m'a téléphoné.." à moins que ".... film catastrophe?"..


Et Jules Delarue trouvé au café-tabac du coin. Lui, Jules ne dira pas "Il y a dix ans, je..".Il n'a que le tort de ne pas être célébre..

 .

 

 

---------------------------------------------

 

 

Un micro s'approche de moi...

 

Jean Foutpleinlavue pour TF1 :

 

"Monsieur de Monfoutoir, le 11 septembre 2001, vous..."


"Le 11 septembre... J'avais 44 ans, je n'étais pas né..."

 

 

 

Cet autre là...

 

"Yves pour Antenne 2 peux tu...."  plein d'espoir.

 

"Dans ma première vie... Ou peut-être dans une vie antérieure.. Je ne sais pas.. Des images vues. Des mots lus.."

 

 

 

Pour Arte ...


"Le 11 septembre n'est pas lié à une émotion particulière, pas un bout de mon existence.. ou bien, cette émotion est celle que je vis maintenant, en regardant quelques images... Plus exactement, l'émotion que j'ai pu avoir ce jour là est perdue, peut-être à tout jamais.. Ce n'est pas une remontée, comme une bouffée de souvenir qui vous possèderait.. Voilà qui appartient au simple domaine de l'information, tout comme la Bastille ou la guerre de 14".

 

 

 

Patientez un peu, avec un peu de chance vous trouverez "Mémoires d'un amnésique" en tête de gondole .. Sauf si j'oublie de l'écrire..

 

___________


 

 Pourquoi faire parler Jhonny Halliday ou Jean-Charles de Castelblajac  - pour ne citer que deux des noms que j'ai pu lire sur mon écran - plutôt que qui que ce soit ou le curé de ma paroisse ? La télé, quelle que soit la chaîne manque-t'elle donc d'imagination? 

 

Qui saura explorer, chercher, clarifier....?

 

 

Vivement le 11 novembre....

 


 



Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 21:08

 

Un jour, peut-être, je comprendrai ce qu'il en est du comportement humain en matière d'argent,je saurai ce que veut dire le mot Bourse, celui là qu'on énonce en sa majuscule.. Je saurai être un grand économiste qui tient des discours sur les marchés financiers, qui sait ce qui se passe dans la tête des gens, qui peut à l'avance savoir comment.. Qui croit savoir relier le monde des sous et le monde des choses, du réel, de l'activité des hommes, des choses...

 

Cours de la bourse, croissance, balances, tant de discours qui ne sont rien pour moi, quji sont totalement étranges, que je ne sais pas décoder, qui sont tellement autres, martiens....Que sont ces titres et ces valeurs bouts de papiers plus que virtuels qu'on échange d'un coup de fil dans la plus grande anxiéité, qu'on consulte frénétiquement à toute heure du jour sur son portable...

 

Quel lien, à terme entre le monde des dés et le monde de nos humains comportements, quels liens entre le hasard et toute autre chose, entre les aléas... On en parle, on en discoure, on en cause mais nous, pauvres humains, savons nous de quoi il s'agit?

 

Quid de nos comportements humains? Dés qu'on jette, suivisme grégaire des boursicoteurs qui à défaut de gagner des sous prétendront tout faire pour ne pas en perdre...

 

On les entend, ils causent dans le poste, ils sont spécialistes.. . Ils sauront, du haut de leur chaire évoquer bien des bondieuseries...Ils aiment tant, en journaux et intervious nous montrer combien ils savent...Eux. Clarifier, montrer, évoquer, tisser des liens, rassurer, inquiéter... Papautés.

 

Et moi, je suis vacancier... Ou bien je suis celui là qu'on va jeter en ronchonnant sur quelques milliards perdus dans la balance des paiements.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:38

 

Savoir lire.

 

Ces titres empilés au sortir de Diderot, saurai-je en faire ma pâture....?

 

Irai-je voir ailleurs derrière  le prophète,  sur les traces de Jack....  Ces chants venus des astres  réussiront-ils à m'éveiller...?

 

 

Il ne vous reste plus qu'à deviner les 3 titres des livres empruntés...

 

Il ne me reste plus qu'à réapprendre à lire....

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 19:04

 

Voilà qu'ils viennent jusqu'en nos campagnes nous provoquer...

 

Une nouvelle forme de vie aurait éé découverte au fond des océans... L'arsenic, puissant poison, remplacerait le phosophore dans l'ADN..

 

Tous sont là, à évoquer d'autres vies, ailleurs dans l'univers, des pistes ouvertes.. Planquez vous, on vous provoque, on vous titille le neurone ?


 

Qui, à quelque moment, en cette télévision, aura tenté de nous donner une   définition de ce mot : VIE.(wikipedia)  Qui même nous aura prudemment déclaré "Voilà la définition du mot bactérie" ?

 

Voilà qui vous provoque, vous attaque le neurone... Comprendre.. Précautions.  Vous voilà à naviguer dans l'univers à rechercher, donner un sens,  explorer. Tous les voit bouche bée, à se gratter le crâne..

 

Voilà qui vous renvoie à la philosophie, voilà qui vous provoque. Chercher. Le philosophe se retrouve bien bête..


On lira ici   celui là qui se gratte la tête...:l

 

 

En réalité, il apparaît très vite que l'idée de vie n'est évidente qu'en apparence, et que cette apparence s'évanouit dès que l'on s'interroge un tant soit peu sur ce qu'elle renferme. Il suffit pour s'en convaincre de prolonger la citation empruntée à l'Essai philosophique... :

"Cependant, s'il est vrai qu'on mette en question si une plante qui est déjà formée dans la semence a de la vie, si le poulet dans un œuf qui n'a pas encore été couvé, ou un homme en défaillance sans sentiment ni mouvement, est en vie ou non, il est aisé de voir qu'une idée claire, distincte et déterminée n'accompagne pas toujours l'usage d'un mot aussi connu que celui de vie".

Ainsi envisagée, l'idée de vie perd la simplicité qui la caractérisait au premier abord, de sorte que nous serions tenté paraphraser la célèbre sentence d'Augustin relative au temps (Confessions, Livre X) et d'écrire:

"Qu'est-ce donc que la vie ? Si personne ne me le demande, je le sais ; mais si on me le demande et que je veuille l'expliquer, je ne le sais plus".

 


 

Comprendre ce qu'est une bactérie :

 

L'un dira (vulgaris medical)

 

Terme désignant les êtres constitués d'une seule cellule autonome, dépourvus de chlorophylle et visibles uniquement au microscope. Les bactéries sont des éléments (le terme être ne semble pas adapté) qui n'appartiennent ni au règne végétal, ni au règne animal.

 

L'autre précisera:

 

Leur développement est très simple : elles se divisent en deux et donnent deux bactéries qui sont des copies conformes. Leur vitesse de division peut être considérable (toutes les 20 mn pour une bactérie intestinale).

 

 

 

Attention danger, la télé vous renvoie à vos interrogations existentielles....!!! Planquez vous!!!

 

 

 

Et si, ailleurs, non pas seulement 1 des quatre éléments, mais tous les éléments vous faisaient la nique... Bon, allez, dans notre univers la proportion d'éléments chimiques...

 

Bon.. Et ailleurs, au fond de mon cerveau?

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 10:06

     Encore paumé.. Et personne pour vous renseigner. Avec mon foutu sens de l'orientation..!. Ah ! Une pancarte.. "Mont Paradis : Altitude: ???". C'est quoi ce cinéma. Bon, une balustrade. Une sacré belle vue sur la terre.. "Attention, travaux.. danger. Ne pas se pencher'"...Ouais, j'ai intérêt à faire gaffe, avec le bol que j'ai....


   Mais qu'est ce qu'ils ont tous en bas avec leur gueule d'enterrement ?  C'est bien silencieux ici.. snif...snif.  ça chuchotte.. C'est qui ce type allongé là ? Tu verrais sa gueule... Pas mieux que les autres..

 

   ça m'a fait un sacré choc! Tu parles j'étais sur les pointages.. Tiens, en ano, ça ne lui ressemble pourtant pas. Téléphone.. Son fils : "Papa va être en anomalie.. Le médecin vient de signer le certificat de décès". Le pauvre! Il n'avait même pas soldé ses congés1.. Je vais m'arranger pour les transférer discrètement à sa femme, après tout, on lui doit bien ça, après tout ce qu'elle a enduré.

 

   Attends! Il me ressemble sacrément, ce n'est quand même pas moi..   Ouais, faut pas rêver, c'est bien moi dans le rôle du mort. En costard cravate ? ça ne peut pas être moi. De quoi j'ai l'air? Franchement ringard. Enfin, bon, pour le reste de la distribution, ça ne vaut guère mieux. Ils sont cons ou quoi..? Ils voudraient se foutre de ma gueule, ils ne feraient pas mieux. Ils s'en vont se débarasser de moi et ils me collent un costard tout neuf, comme si je n'avais pas assez de fringues à mettre à la déchetterie. Ils n'ont rien compris au film. Mais, ça le recyclage...

 

 

   Bon, pour l'heure, peinard.. Pas mal ici. Je vais quand même en profiter un peu, pour une fois. Pas le boulot, les mômes, madame. Bon, la foule là bas, dans le fond... Je les verrai bien assez tôt..Mais qu'est qu'ils ont tous à gueuler ?

 

  Ni fleurs ni couronnes. Bon ça, ça va. Bon, pour le reste, j'ai dit : "Pas d'incinération, ça gaspille du carburant. A la rigueur, solaire, mais bon...Autant s'en servir pour plus utile. Moi je suis biodégradable. Et puis, bon, dans quelques dizaines de millénaires on pourra retrouver ma carcasse un peu mal foutue..avec un peu de bol, trois brins d'Adn. On a sa fierté, zut.

 

En attendant j'ai bien fait de mettre mon éloge funèbre de côté, copyrighté et tout et tout, c'est quand même plus sûr. J'avais noté : "A ouvrir en cas de décès". Bon, pour les droits, c'est un peu loupé. C'est elle qui touchera, ça lui fera un supplément de pension. 

 

Ah, c'est sympa ici, rien à dire..

 

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous: Saute, saute, saute,  tire toi, vite... Et pourquoi je devrais me tirer d'abord ? Tous ceux que je vais pouvoir rencontrer.. Causer dans le poste avec pas mal de monde dis-donc.. Un coup de bol Sénèque.. Avec un peu de chance le Diogène ne m'enverra pas balader... Plein.. Chouette..

 

Ben dis donc, en bas, tu l'entendrais : Allez madame, poussez, un petit effort....


 

Non, non, c'est pas vrai... c'est pas dieu possible.. Au secours. Il est là, lui, l'autre connard, le numéro deux. Je croyais pourtant en être débarassé et le voilà..

 

Au secours, au secours..

 

sauter... sauter, vite, vite. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa...Meeeerde. La balustrade est réparée. 

 

 

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

P.s : Pour le même prix  un peu de "De la brièveté de la vie" de Sénèque... Pour lever le pied ...


 

 

 

 chap 2.5. Enfin rien de plus extravagant que les colères de quelques-uns ; ils se plaignent de la hauteur des grands qui n’ont pas eu le temps de les recevoir. Comment ose-t-il se plaindre de l’orgueil d’un autre, celui qui jamais ne trouve un moment pour lui-même ! Cet homme, quel qu’il soit, avec son visage dédaigneux, vous a du moins regardé, il a prêté l’oreille à vos discours, vous a fait placer à ses côtés ; et vous, jamais vous n’avez daigné tourner un regard sur vous-même, ni vous donner audience.

 

*1

 

chap 3.5. La plupart des hommes disent : A cinquante ans, j’irai vivre dans la retraite ; à soixante ans, je renoncerai aux emplois. Et qui vous a donné caution d’une vie plus longue ? qui permettra que tout se passe comme vous l’arrangez ? N’avez-vous pas honte de ne vous réserver que les restes de votre vie, et de destiner à la culture de votre esprit le seul temps qui n’est plus bon à rien ? N’est-il pas trop tard de commencer à vivre lorsqu’il faut sortir de la vie ? Quel fol oubli de notre condition mortelle, que de remettre à cinquante ou soixante ans les sages entreprise, et de vouloir commencer la vie à une époque où peu de personnes peuvent parvenir !

 


Partager cet article
Repost0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 09:58

Des tens moderns..

 

ou : Petit poème à vous tomber dans la bôite courrieleuse,

       Vous ne mankerez pas d'en sortir d'humeur rieuse.

 


 

 

Sujet : une meilleures solution pour règler votre difficulté

 

vers la boutique de fournisseur.fr




salut chére client,
règlement,de votre derniere facture du 23/08/2010 a ete décliner par votre banque. Nous n'avons pas pu effectuer un prelevement automatique pour le paiement de la dite facture a cause de votre information mal compléter

et pour cela en a fait boucoup des effort pour trouver une meilleures solution pour ne pas tomber sur la méme faute pour reoudre se difficulté en



a fait un methode d'un Termed'un fiche d 'information speciale qui vous permet d'acceder directement et en toute securite au serveur du paiement cliquez sur le lien qui est securise qui est en dessous de ce message et accedez directement a votre nouveau fiche de paiement .lire attantivement et a fait un methode d'un Termed'un fiche d 'information speciale qui vous permet d'acceder directement et en toute securite au serveur du paiement cliquez sur le lien qui est securise qui est en dessous de ce message et accedez directement a votre nouveau fiche de paiement .lire attantivement et soigneusement la fiche Nous vous remercions de votre grande attention a cette question cliquer ici pour commencer le rappel.
version en ligne

Cordialement

Fabrice onmevolemonnom

Directeur de la relation abonnés

 

A part les noms changés tout le reste est authentique....

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 21:06

De fil en aiguille, se retrouver à voir mon jardin, son foutoir, vu du ciel, dans je ne sais quel lien google...Merci les satelittes..


Et si j'allais rejoindre Henri David Thoreau, du côté de Walden ? .

Partager cet article
Repost0
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 17:23


Vous ne savez pas à quel point les humains peuvent être plus que cons ? Allez voir le blog de Reza en Iran, il sait si bien montrer, dans les détails les plus quotidiens, mesquins, ce que veut dire dictature..


(pour vous qui ne lisez pas l'esperanto quelques explication. Un groupe musical d'enfants au moment de publier sa brochure se voit refuser l'autorisation d'édition -toute publication se doit d'avoir une autorisation de l'Etat - en raison de la photo. La première proposition se voit refusée en l'absence de voile pour les filles, la deuxième parce que les mains des filles ne sont pas couvertes et sont visibles... Enfin la troisième est acceptée).

 

Je suggère beaucoup mieux :  pour une 4ème version mettre les filles de dos, derrière les mecs et pour une 5ème version pleinement correcte enlever purement et simplement les gamines.


Et allez signer la pétition contre les lapidations...

 

 

 

 

Pourquoi apprendre l'espéranto ? pour ça : un contact humain direct.

 


Partager cet article
Repost0