Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 18:21

C'était hier...


causer autour d'un verre, après la petite conférence... Echanger trois mots et bien plus avec ce conférencier chinois, rire de bon coeur, dire.. dire. oser.  Il s'étonne de voir combien nous nous permettons si facilement des bises pour saluts entre inconnus...Et le voilà, qui devra traduire pour sa femme, qui ne comprend pas, elle, nos rigolades dans la langue verte.


Il va nous vendre la grande muraille comme nous allons luis vendre le  titan immobile en ce port de Nantes.. Et nous allons bien nous marrer....


Il a parlé, montré ces images de fêtes en Chine... Qu'importe. Un ami aura traduit pour les visiteurs...


Non, l'Esperanto, franchement, ça n'existe pas...Epidabor, ça ne peut pas marcher ce truc...

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 09:14
Un bulletin...

------------------
ça s'est passé le 27 janvier...


 A l'occasion de la dernière "Folle Journée" de Nantes, consacrée cette année à Chopin, le pianiste russe Andreï Korobeinikov est revenu en concert au palais des congrès. De plus, espérantiste, le groupe de Nantes l'a invité à  partager un repas au restaurant du château des ducs en compagnie de quelques membres du club. Dans une atmosphère amicale le jeune pianiste nous a conté quelques souvenirs amusants  de sa vie de concertiste international.

(okazos februaro10)

________

Merde ! J'ai loupé la folle journée (ouf, ça m'évité de faire la queue aux entrées)...
Flûte! J'ai loupé un restau en bonne compagnie.

L'Esperanto.. Pfui... Merde Voilà bientôt 35 ans que je pète les plombs...
Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 20:55
plenas lumo plu
ĉu jam enpaŝis suno?
Formiko ridas.
Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 19:18


On se connecte  sur google...La  grande surprise.. Tiens.... Le drapeau vert à l'étoile... .Bon sang, mais c'est bien spur c'est le 150 anniversaire de la naissance de Zamenhof..

Bonheur. A cliquer on se souvient..  On explore, on navigue. On découvre..
Et à se promener, voilà qu'on apprend que ce japonais polyomyélitique résident de cette compagnie s'offre une page de publicité pour la langue de Zamenhof dans "Le Monde"... Une page entière. Un vrai bonheur, un honneur...Voilà quelqu'un qui n'a pas honte de parler la langue du dr Esperanto..  Acheter le journal..  page 11..

Oui le ton en est peut-être un peu agressif... L'Esperanto, cette découverte de l'autre, d'égal à égal, en toute liberté. Mais dans telle conférence il a si bien pu raconter monsieur Etsuo Miyoshi son arrivée aux Etats Unis, quand on ne comprend pas votre anglais dans ce café..

Et moi aussi.. Je n'ai pas honte. Mi parolas esperanton.

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 21:37

Hasard d'une adresse :

8, Impasse de l'esperanto..


Reconnaissance ou méchant pied de nez...
Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 14:36
Au détour d'une promenade sur le ouèbe... La mort de Claude Piron.. , toute récente. Trop jeune, 76 ans.

Claude Piron.. Un ancien traducteur à l'ONU et OMS.  il traduisait en français à partir de l'anglais, du chinois, de l'espagnol et du russe.  Il sait de quoi il parle. Un des piliers du monde esperantophone. Devenu ensuite psychothérapeuthe.

On ne sait pas dans quelle catégorie parler de lui "la langue qui dérange"ou bien "De tout de rien..." parce qu'on est blessé.

Une envie de pleurer... En 2005, cet homme,.. je lui ai posté un mél.. Une réaction sienne dans le courrier des lecteurs de télérama, il parle de la réalité de la communication internationale, il parle de l'Esperanto au delà de notre inculture.. On a lu le courrier...oui, bien...bien.. et ...tiens arrivé à l'expéditeur, c'est le bien connu Piron. On lui écrit..en Esperanto..  Et au passage, on évoque nos petits soucis, mémoire, épi.... Il vous répond, vous parle, il se livre.

Il est peut-être bien passé à Nantes pour une conférence.., on a lu ses livres, écouté ses disques.. Peut-être bien, après une conférence, avons nous ensemble partagé un repas au restaurant.


Lisez son livre, "Le défi des langues" paru chez L'Harmattan....A défaut, vous aurez une petite idée de son contenu en lisant ici  cet article, de l'auteur lui-même, repris par dominique...

Et tiens... Je m'aperçois que je vous ai parlé du bonhomme dans un précédent article...



Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 15:31

Euh, lui, ça peut pas marcher ton truc....

bulletin "okazos" de janvier 2008.

Du 4 au 7 avril, notre club recevra Mr Liu Xiaojun,
espérantiste chinois et professeur de français et
d'espéranto à l'université de Shandong.
Shandong est la
ville de naissance de Confuc ius.



Je ne doute pas qu'à cette occasion - eh, lui, donnant/donnant!- nous aurons droit à une chtite conférence...

 Et par dessus le marché nous pourrons voir quel est le niveau des chinois en français  ;) et en esperanto... (pour l'esperanto, je ne suis pas trop inquiet)

En esperanto, pour être d'égal à égal..

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 09:54

Nantes, la 7ème fête des langues..

J'y étais. Un heureux moment que cette rencontre dans cet univers où se mêlent peut-être une trentaine ou bien plus de langues. Entre ces langues d'Amérique représentées par une personne, au milieu des langues africaines sur ce stand, japonais, chinois.. Se faire écrire son nom par ces japonais, recevoir ces enfants qui vous demandent d'exprimer telle phrase dans votre langue..

Bien sûr je suis allé aider mes amis sur le stand du groupe d'Esperarto de Nantes, en face du stand des langues africaines, pas très loin de cette langue des signes parlées avec une extrème volubilité par ces deux personnes. Vous ne pouvez pas suivre ces conversations trop rapides, vous regardez ces dessins qui vous montrent comment exprimer telle idée ou tel objet, de manière tout à fait "parlante", ou bien comment "épeler" les noms... Un seul reget pour tous ces sourds-muets... S'il existe une langue des signes française LSF, comment font des étrangers pour se parler ?

Alors oui, nous étions nombreux sur notre stand Esperanto .. Plus de cinq à plusieurs instants. Et nous pouvions répondre aux questions des passants. Briser tabous et idées préconçues.

 

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 12:14

 "Arrête, tu ne vois pas que tu te ridiculises.!!."
Ben, non, je ne m'arrête pas, j'insiste.. Je n'ai pas honte. La passion est plus forte.. Lui, aussi il en est, de la même famille. Lui aussi il est espérantophone. Il l'est parce q'un jour, il m'a entendu.. Peut être étais-moi moins passionné..

Non, je n'ai pas honte. J'en rajoute.. On sait bien que l'individu n'est pas bien dangereux. Ou bien, on fera le tri, et peut être, ça remontera à la surface...

"Ben oui, google se donne la peine d'avoir une  interface en Esperanto :

 

TTT    Bildoj    Grupoj    Katalogo    
 

 
  Altnivela Serĉo
  Agordoj
  Lingvaj Agordoj


Google.fr montrebla en la: Français

Le bottin du forum Vos Blogs ~ Retrouvez le fil de...

l'esclanchier http://monfoutoir.over-blog.com/ · LesColos http://colonies-vacances. over-blog.com/ · Les culs tannés http://cultannes.over-blog.com/ ...
www.over-blog.com/0-forum-blog-10-311657.html - Similaj paĝoj

Por montri al vi la plej rilatajn rezultojn, ni eksterlasis iujn tre similajn al la 18 jam montritaj.
Laŭvole, vi povus ripeti la serĉon allasante la eksterlasitajn rezultojn.


Rezulta Paĝo: 
Antaŭa

1

2



 

Priserĉu rezultojn | Lingvaj Agordoj | Serĉaj Konsiletoj


C'est la pause café. Le tableau est là, nous somme dix peut être...


"L'esperanto c'est comme le chinois.."

Et me voilà parti.. Ben oui, il m'arrive d'avoir plus facilement le mot en esperanto sur le bout de la langue plutôt que le mot français.. ça ne m'arrive pas en anglais ou en espagnol..
soit .
Une première leçon.. simplement pour montrer les facilités et richesses de la langue..

KUN = avec
donc

KUNa  = commun, puisque le a final indique l'adjectif
KUNe = ensemble.. e de l'adverbe
KUNULo = compagnon (le type qui est avec) parce que à du substantif, parce que UL indique un type, un individu
KUNULINo une compagne parce que IN du fémini
KUNi  +- = être ensemble...
KUNECo = communauté (ECc indique une 'qualité' un peu e préfixe ité du français..
KUNESTi ...
KUNIGi  assembler (Rendre ensemble)
KUNIGo rassemblement

... i =infinitif des verbes, o=substantilf, e=adverbe dérivé, a=adjectif..


.. Il insiste le bougre!!

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article
30 décembre 2005 5 30 /12 /décembre /2005 17:48

En guise d'étrenne.. De temps en temps je vous en cause... Parce que j'évoque ce vieux correspondant japonais d'il y a trente ans, qui m'a retrouvé au hasard de la toile.. Parce que ça fait partie de moi même, que c'est un fondement du bonhomme, bien au delà de ce qui a été emporté dans une tempête de février 2002....

D'ailleurs, mon autre moi il est bilingue lui aussi..

Alors je vous propose d'aller chez Claude PIRON, ce psychologue suisse, romancier, chanteur à ses heures, poète, ancien traducteur à l'ONU pour anglais, russe, chinois... C'est traducteur et ça vous dit que la langue du dr. Machin elle fonctionne pour de bon, et vachement bien, et qu'on peut écrire des poèmes dans cette langue, et que ça peut être la langue maternelle de quelques enfants...Et que ça marche mieux que les traducteurs et interprètes avec les écouteurs dans les oreilles, et les textes qu'il faut soumettre à la révision pour ultime correction...

Alors oui, zinzin pour zinzin, il faut que je vous l'avoue... Je fais partie de cette peuplade ignorée, de ces  "ils y croient vraiment à leur machin", ceusses dont on rigole : "çapeutpasmarcher", les "ce sont des idéalistes zzzont pas les pieds sur terre"... Et puis "zaveclanglaisonsedébrouillepartout" ... (Se débrouiller c'est bien..Et même ça ce n'est pas garanti.. pour ce qui est de communiquer d'égal à égal..)

Ben, je ne sais pas si on se débrouille si bien que ça zavec langlais (vous êtes vraiment capable de tenir une conversation, vous, comme ça, au débotté, au téléphone(...dringg..je suis en train de lire l'autre zinzin et vlan ça sonne, c'est Nouillork....., comprendre un film en v.o, écrire un roman)...

 Sur tout ça allez donc jeter un oeil ici : http://perso.wanadoo.fr/enotero/cas_eton.htm

J'avoue.. Je suis esperantophone et espérantiste. Oui je suis capable de suivre les émissions de radio de Pékin, Varsovie, Vatican... Oui je suis capable d'écrire un courrier en esperanto sans être relu pour correction.. Oui, il peut arriver, souvent, que le mot en esperanto pour telle ou telle chose, tel ou tel concept me vienne bien avant le mot ou l'expression en français... Et je peux être : "Non d'un chien, comment on dit déjà en français... "   Tiens en parlant de chien... Il faut que je passe de chien à canin... de cheval à hippique, à jument, à poulain... Ouille... Demandez moi les mots correspondants en esperanto je vous les sors illico.. (et si je connaissais le chinois ça fonctionnerait pareillement)  Croyez bien que je serais incapable d'en faire autant en anglais ou en espagnol, langues "sérieuses", qui ont reçues l'imprimatur de l'Education Nationale... Et croyez bien que si je fais de l'esperanto ça ne m'empêche pas d'aimer l'espagnol et de lire de l'anglais (bon, technique uniquement) et que ça ne m'empecherait pas d'étudier le japonais un jour ou l'autre... notre vision en noir et blanc, en tout ou rien binaire a du mal à comprendre le monde des espérantophones...

Oui on peut lire Asterix et tintin en Esperanto, oui on peut interroger google en esperanto, oui on peut écouter Brassens en Esperanto, oui il y a des groupes de Rock qui chantent en esperanto, oui il y a des émissions de radio en esperanto...

Oui je peux faire des pages en esperanto... Patience...

 

Repost 0
Published by lesclanchier - dans la Langue qui dérange
commenter cet article