Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 10:52


Je vous préviens tout de suite : j'y cause de mon nombril.. Vous avez tout intérêt à vous tirer à la vitesse grand Vé...


Vous suivez une formation en psychologie... Que recouvre le mot addiction ? Monsieur IgrecJi  a bien voulu vous laisser un témoignage qui ne saurait à lui seul ... Il accepte de répondre à toutes vos interrogations..   Précisions importantes pour ce tableau clinique : Le patient souffre d'une amnésie retro-antérograde et est soumis depuis 2002 à traitement antiépileptique.


MON NOMBRIL


Ouvrir le cahier. Voilà qui vous possède de l'intérieur... Chaque jour, on s'y remet, on y replonge, on mâche et remâche, on en bouffe, ça vous remplit la tête le neurone, on n'en peut mais..

Ils s'entassent, là, se font prétexte à se faire pense-bête, mémoire d'un sans-mémoire.  96 pages,  21x29,7, petits carreaux... Tailler le crayon, gras, aussi fragile que tous les mots qu'on va tracer.. Pousser le vice jusqu'à noter l'heure à la minute près, y revenir dans la journée, ramener sa fraise comme une bouffée volée à clope virtuelle, en rajouter.. Ecrire. Noter. Empiler les mots, remplir, se faire piéger par la vacuité du jour qui passe, à n'en plus finir...En rajouter, en remettre, rire, se moquer, pisser les mots. Se soulager. Dire merde.
Et puis : "Zut, j'ai laissé le cahier au bureau".. Le week-end s'alourdit de l'absence, le discours qui vous ronge la tête vous ne pouvez le lâcher, il va se perdre dans les méandres du temps.. Voilà qui fait mal. Et puis, l'autre, peut-être bien, si j'ai oublié l'objet sur le bureau, il va y plonger, se gausser...

On va en prendre quelques uns dans le paquet, ouvrir, plonger, suivre le fil, sauter de pages en page...Plonger dans les anciens, au pied de la pile... 2002, 2003...  Elle va dire :"Dis papa, c'est ton journal ?". On n'oublie pas d'en mettre deux ou trois dans le sac, à se faire talisman, bible, bouts d'existence. S'y remettre.. Encore et toujours...

-----------------


La machine est là qui vous provoque... Toute la journée cette autre vous aura fait face, possédé.... Vous voilà en vôtre chez-vous..  Jeter le sac, d'un bras vif vous balancez un vêtement informe .. Allumer... Quelqu'un aura-t-il ? Des mots ? Des messages, Des commentaires, la boîte, les maux de passe... Et puis... Tant de jours sans avoir jeté ces maux à la face du monde, la bonne blogue dont on rigole ou bien mots amers, âme blessée.. S'y remettre, ça vous bouffe.
...N'avoir rien à dire.. ça tombe bien, voilà qui me donne prétexte à le dire en un article de blog.... Je pourrai toujours le virer.






Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires

christian rabussier 07/12/2009 22:57


Salut Yves,

J'aime toujours ton humour grinçant, et même pour rien dire. Notre nombril est le centre du monde, et si personne en parle, alors qui peut en parler sinon soit-même.

alllez bonne soirée et à bientôt.

Christian


lesclanchier 13/12/2009 11:28


à l'échelle de l'univers, après tout, il ne me rese qu'à dire que je suis le centre de l'univers..

Et puis tiens, un  blog ça coute moins cher qu'un passage chez le psy...


♥ =< MOYRA >= ♥ 05/12/2009 18:29


Toujours ravie de me "trouver" où tu vides ton sac. Hé!
En tout cas un truc que tu n'as pas perdu et ne perdras pas: ton humour!
Même noir gris ou rose tu as un don.
Gros bisou cher Yves et tant pis pour ce foutu cahier, il a droit aussi au repos le week-end, non?!


lesclanchier 13/12/2009 11:30


Merci pour l'humour... Je rougis sous la flatterie.. Et les félicitations,  ça vous donne quelques jours de plus à vivre..