Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Promenades..
  • Promenades..
  • : Baguenaudes d'un gaucher amnésique.
  • Contact

Texte Libre

Fond De Grenier..

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 10:08

Charlie ne veut plus travailler.


Là, las en le travailloir, la main trop lourde, l'esprit trop embué.. Charlie ne veut plus travailler..


Être en le lieu, accomplir la tâche du jour, mille fois répetée, faire acte de présence, pointer, ajuster les instants tout autant que pli de cravate, décompter les politesses... Charlie aura travaillé.

 

Charlie a embarqué pour ailleurs, Charlie a pris le large... Le vent se refuse à vous rendre la politesse, celui là ne te poussera pas hors du port. Charlie a-t-il décroché l'ancre, Charlie a-t-il levé la voile...?


Charlie n'en peut mais. La pause. L'autre sera en cette pose café.. La main lasse, la paupière lourde, l'oreille paresseuse.. Il pourra toujours le Charlie échanger poliment ce sourire entendu sur la remarque de l'autre, il n'est pas là. Nul mot ne passera le seuil de ses lèvres, nulle pensée ne viendra s'imposer en les discours, nul rire ne le possèdera. Charlie aura travaillé en la connectique humaine.


Charlie est ailleurs. Il ne manquera pas d'être las, en ces dossiers entassés, en ces fichiers ouverts, en mille grimaces, en "mouais" entendus, en grommelements, en soliloques savants. Voilà qui le possèdera en ce jour. Lourd chantier que celui-là, mille fois recommencé.. "Vous en êtes où ? "... Charlie alignera les mots.  Construira la phrase, le soupir pour ciment. Charlie aura travaillé  en ce bâtiment mille fois rebâti.


Charlie s'en fiche, Charlie est ailleurs. Bien loin de ces illusions aux si beaux noms. Charlie attend l'heure de la sortie, Charlie décompte les heures, Charlie consulte la montre, Charlie découpe le jour, Charlie pousse les instants sur le damier d'une vie. Charlie aura travaillé en cette horloge sans fin.

 

Charlie ne fout rien. Charlie glande. Charlie n'en fout pas une. Charlie aura travaillé.


Charlie où es-tu ?


Je suis Charlie.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesclanchier - dans De tout et de rien...
commenter cet article

commentaires

♥ *MOYRA* ET SES CHATS* ♥♥ 10/05/2010 19:59



Ce doit être sympa l'espéranto! Perso je ne le comprends pas  et ne connais personne qui le parle.


Il y en a des gens qui le connaissent?


Ce doit être une élite.


Tu devras te contenter d'un bisou en français hi!hi!


 


i


 



lesclanchier 10/05/2010 22:38



Ben oui c'est  sympa... et même qu'il y a des gens qui( quelques dizaines ou centaines de milliers) , et même des émissions radio (pologne, chine, vatican, rome..) , des chanteurs, des
romans, des sites, des gens qui voyagent de part le monde....


http://claudepiron.free.fr/index.htm  (un ancien traducteur à l'OMS pour, entre autre chinois, devenu psy), auteur de polars en esperanto, chansons ) ... 
et si on doit lire un bouquin du bonhomme   "Le défi des langues" chez Lharmattan  est fort intéressant.Et il raconte quelques bouts de la
langue... Et pour faire vite le sommaire du site


Si tu veux rigoler tu peux lire :    Confession d'un fou  C'est plein d'enseignements...


 


L'esperanto c'est rigolo... Si tu sais un mot tu sais automatiquement l'adjectif corresppondant... SI tu sais oncle tu sais automatiquement avunculaire, père paternel... etc.. la racine ne change
pas... Et je ne parle pas pareillement du verbe.. Et je n'évoque pas les mots composés comme en chinois..  Et si je suis capable de faire dans le jeu de mot en esperanto je serais bien
incapable d'en faire autant en anglais ou espagnol appris pendant tout le secondaire...


Tu parles d'une élite... rigolons..!


Et au moins en Esperanto je suis capable d'avoir un blog et tenter écrire haïkus... Je serais
bien incapable de faire la même chose en anglais ou en espagnol... Alors que j'ai appris l'esperanto tout seul.


Tous les ans  à Nantes nous recevons des visiteurs étrangers pour des conférences (la dernière nous a parlé de Leonard de Vinci)...


Bon nous ne sommes pas si nombreux mais..


Y'en a pas un sur cent mais pourtant ils existent ..les anar.. eux, les esperantistes aussi) ..


Bon.. J'arrête là.. Mais va du côté de Claude Piron.. Malheureusement il est mort ces dernières années. Moi j'ai appris à 17 ans... J'en ai 53.. Je suis toujours dedans.


A bientôt...



♥ *MOYRA* ET SES CHATS* ♥♥ 10/05/2010 13:37



olàlàlàlàlàlà! Charlie a le blues! Et s'il le chantait?


J'ai lu aussi le commentaire et la réponse que tu fais cher Yves.


Ne deviens surtout pas le parano incompris qui se méfie des mots gentils et sincères!


Chacun a ses propres tracas incompris par ceux qui en ont de différents.


Tes amis même virtuels t'apprécient tel que tu es.


Gros bisou Yves-Charlie-Râleur-grognon-tristounet!


 



lesclanchier 10/05/2010 19:50



Merci chère Moyra, fidèle promeneuse.... Que tes chats se portent bien..


Je devrais peut-être écrire un tango.... Bien sûr je ne suis pas Carlos Gardel...


Voilà une sacré bonne idée.. Me resterait à me donner en public en le chantant moi-même... Remettre au goût du jour ce que j'aime tant..


Promis juré...  Et tant que j'y suis, pourquoi pas en esperanto..



alain BARRE 09/05/2010 07:36



Charlie vit qq chose qui ressemble au "procès" de kafka, mais sa façon de le raconter a du sens, elle est percutante même car Charlie sait bien "pousser les mots sur le damier de la pensée" !


cordialement


alainB



lesclanchier 09/05/2010 11:00



Merci Alain... Encore des mots flatteurs..! A se demander si ce n'est acte de charité.. "Pousser les mots sur le damier de la pensée..." En suis-je capable? Des mots en une envie de pisser,
est-ce autre chose ?


Je suis ce Charlie... Une deuxième vie depuis 2002... Depuis un an, avec ce nouveau chef, un grand néant...Celui là ne m'a pas connu dans ma vie antérieure... (snif, sniff..)


Quelquefois j'envisage d'ici quelque temps de faire dans l'autoédition... C'est à la mode... Faire le tri de ce que j'ai pu dégueuler dans mon foutoir.. Il me reste à demander si mon "samideano"
nantais rembourse ses frais. ( A déjà publié trois ouvrages  (recueils de nouvelles et poèmes esperantlingvaj,) mis en vente chez Durance et autres lieux. Il écrit fort bien et sait jouer
sur les mots...internacilingve...


Ton vieux presque voisin,


Yves